La plate-forme de paiement mobile Boku lève encore des fonds

La plate-forme de paiement mobile Boku annonce avoir reçu un investissement stratégique de la société de capital-risque Andreessen Horowitz. La jeune start-up n'en a pas dévoilé le montant, mais depuis son lancement il y a un an elle a déjà levé 38 millions de dollars. Le contrat prévoit que Marc Andreessen et Ben Horowitz prennent une fonction de conseil au sein de Boku.

La plate-forme, qui avait déjà levé 25 millions de dollars en janvier 2010, permet à ses utilisateurs d'effectuer des micro-paiements sans avoir besoin d'une carte de crédit ni même d'un compte en banque. Ils renseignent leur numéro de téléphone portable et répondent à un SMS envoyé par la plate-forme, suite à quoi tous leurs achats virtuels sont automatiquement ajoutés à la facture mensuelle que leur envoie leur opérateur mobile. Notamment grâce à son acquisition l'an dernier de Paymo et de Mobillcash, Boku dispose désormais d'une large base d'utilisateurs dans le monde. Son service est disponible dans 60 pays, chez plus de 200 opérateurs.

Autour du même sujet