Boulanger veut porter de 12% à 30% la part d'Internet dans ses ventes

L'enseigne d'électrodomestique dévoile ses projets on et offline pour rattraper Darty. Au programme : reprise des ouvertures de magasin et renforcement de l'e-commerce.

Boulanger réalise actuellement sur Internet 12% de ses ventes, soit environ 230 millions d'euros sur son 1,9 milliard de chiffre d'affaires annuel. Des chiffres dévoilés par son directeur général Etienne Hurez à l'occasion de l'annonce de l'ouverture prochaine d'un magasin dans Paris, près de l'Opéra.

L'enseigne d'électrodomestique, qui fête ses soixante ans cette année, s'est mise en ordre de marche pour resserrer l'écart avec le leader du secteur. "Darty a 15% des parts d'un marché très éclaté et nous, un peu plus de 10%, indique Etienne Hurez à La Voix du Nord. Les hypermarchés et le petit commerce électrodomestique souffrent, au profit des spécialistes. Le marché français présente encore de belles opportunités et j'espère y atteindre les 170 magasins pour devenir leader en 2024 [contre 122 actuellement, ndlr], en étant l'enseigne préférée des Français."

Internet est l'un des piliers de cette stratégie, puisque ce canal apporte en chiffre d'affaires l'équivalent d'un magasin supplémentaire tous les ans. "Nous devrions passer des 12% sur le web à au moins 30% à très moyen terme, ajoute le directeur général de l'enseigne." Pas question pour autant de dépeupler les points de vente. "Si 70% du commerce sera vite assuré par la relation directe entre le web et les magasins, nous souhaitons plus de vendeurs dans plus de magasins, sans trop céder à la digitalisation de nos affaires", conclut le dirigeant.

Darty / Grande consommation