Cards Off a repris FranceSoir.fr pour 510 000 euros

Le tribunal de commerce de Paris a tranché en faveur de l'offre de la société de paiement électronique, qui désire faire de Francesoir.fr une galerie marchande éditorialisée.

Le tribunal de commerce de Paris a statué le 9 octobre : la marque, le site Web, les applications et les bases de données internautes de France Soir sont repris pour 480 000 euros par la société de paiement électronique Cards Off,  dont la première offre de 120 000 euros avait été rejetée en juillet par les salariés du quotidien. Pour 30 000 euros supplémentaires, la société se paie également les archives papier et microfilms du quotidien, dans l'intention d'en offrir les vieux numéros aux internautes à l'occasion d'un jeu concours.

 

L'offre de Cards Off, formulée suite à la liquidation judiciaire du titre prononcée le 23 juillet dernier, l'a donc emporté sur l'offre moins-disante de Lafont Presse. Cards Off souhaite faire de Francesoir.fr un pure player de la vente en ligne qui intègre également des contenus informatifs. Fin 2011, la société avait ouvert une galerie marchande dans cet esprit : Galerieideale.com.

 

Le fonds photographique de France Soir est pour sa part racheté par un particulier, Patrice Heaulme, entrepreneur immobilier du nord de la France, pour sa collection particulière. Très convoitées, ces archives photos postérieures à 1980 sont parties pour 11 000 euros. Le quotidien avait déjà offert la majorité de son fonds photographique à la Bibliothèque historique de la ville de Paris en 1987.

Liquidation judiciaire / Tribunal de commerce