Cinq conseils pour limiter l'abandon de panier Récupérer les internautes qui abandonnent leur panier

Parmi les cyberacheteurs qui abandonnent leur panier, tous ne reviennent pas le payer quelques jours après. Un certain nombre d'e-commerçants entreprennent donc de les relancer, en adoptant toute une variété de méthodes.

 

"Nous conservons le panier abandonné pendant six ou sept jours après son abandon"

"Envoyer un e-mail de rattrapage est une solution intéressante, qui nécessite toutefois que le prospect ait été identifié", souligne Laure Sauvage. D'autre part, lorsque l'internaute revient sur un site où il a précédemment abandonné un panier, le site peut grâce à un cookie lui présenter un panier encore rempli. Eventuellement, un pop-up l'accueille en lui demandant s'il désire le conserver. "C'est encore plus simple qu'une wishlist à laquelle il faut s'identifier", juge l'ergonome.

 

"Sur Delamaison.fr, nous avons retiré la fonctionnalité de wishlist, que nous jugions inutilement complexe pour 95 % de nos visiteurs, précise Pierre Trémolières. Par contre, nous conservons le panier rempli pendant six ou sept jours après son abandon. Souvent, les achats réalisés chez nous se discutent en couple, il est donc bon de prendre en compte ce temps de réflexion." Le site marchand constate toutefois qu'au bout de deux ou trois jours, la proportion d'internautes qui reviennent acheter leur panier abandonné chute drastiquement.

 

Mais le site de déco ne s'arrête pas là. "Nous travaillons beaucoup sur la relance après abandon : relance automatique par e-mail, retargeting publicitaire... Et pour les paniers élevés, une personne du service client téléphone pour proposer son aide pour finaliser la commande". Ce type de relance convainc 25 % des personnes rappelées à terminer leur achat.

Autour du même sujet