30 acteurs majeurs signent un accord européen sur la contrefaçon

Deux ans de négociations auront été nécessaires pour fixer le cadre de la collaboration entre marques et distributeurs en ligne.

Une trentaine de sociétés Internet, de marques et de fédérations ont signé le 4 mai à Bruxelles un "Memorandum of Understanding", accord européen de lutte contre la vente en ligne de contrefaçons, qui fixe le cadre de la collaboration entre les marques et les distributeurs en ligne. Parmi les signataires figurent Amazon, eBay, Priceminister, LVMH, Lacoste, Adidas, Mattel, Microsoft, Nike, Nokia, Procter&Gamble ou encore Unilever.


Aboutissement de deux ans de négociations, cet accord ouvre une période de 12 mois au cours de laquelle les signataires examineront les bénéfices des engagements pris. "Afin de travailler efficacement, les marques ont accepté un moratoire sur tout nouveau contentieux contre les sociétés internet signataires", précise sur Twitter Benoît Tabaka, directeur des affaires juridiques et réglementaires de PriceMinister.

Autour du même sujet