US : la saison d'e-shopping de Noël commence dès Thanksgiving

Quatre jours avant le Cyber Monday, 407 millions de dollars ont été dépensés en ligne, en hausse de 28 %.

Certes, 88,2 % des commerçants américains affichent cette année des promotions à l'occasion du Cyber Monday, rapporte la National Retail Federation. Toutefois, ce "cyber lundi" ne marque plus désormais le commencement de la saison des achats en ligne de Noël. Celle-ci débute même avant le Black Friday durant lequel les boutiques, en ligne ou non, sont pourtant censées être noires de monde. Le coup d'envoi est désormais donné dès le jeudi de Thanksgiving.

 

Jeudi 25 novembre 2010, la dinde à peine ingurgitée, les Américains se sont rués sur Internet. A 407 millions de dollars, les dépenses en ligne étaient 28 % plus élevées qu'à Thanksgiving dernier d'après Comscore. Disneystore.com a même enregistré des ventes record ce jour-là. Certains commerçants avancent en outre que l'achat sur mobiles et sur tablettes a pu contribuer à doper ces chiffres, en permettant aux consommateurs qui s'étaient déplacés pour cette fête familiale d'effectuer tout de même des achats en ligne.

 

Vendredi 26 novembre, autant de promotions ont été envoyées par e-mail que le lundi 29, d'après la société d'e-marketing Responsys. Quant au total des dépenses en ligne, elles ont augmenté de 9 % par rapport au Black Friday 2009 selon Comscore, à 648 millions de dollars. Globalement, les analystes interprètent ce commencement plus précoce de la saison d'e-achats de Noël comme un signe que le grand public s'approprie de plus en plus la pratique de l'achat en ligne. Accentuant cette tendance, de grands e-marchands tels que BestBuy.com, Walmart.com ou Staples.com ont d'ailleurs décidé de proposer leurs promotions du Cyber Monday avec un jour d'avance, dès le dimanche.

 

Reste à savoir si les fortes ventes en ligne de jeudi et vendredi derniers retrancheront au Cyber Monday une partie de son chiffre d'affaires. Il n'en demeurera pas moins que selon la National Retail Federation, 33,6 % des consommateurs ayant effectué des achats durant ce weekend de quatre jours l'auont fait en ligne, soit 15 % de plus que l'année dernière. Les montants dépensés en ligne progressent eux de 30,2 % pour représenter le tiers des dépenses du weekend. En 2009, le Cyber Monday avait rapporté 887 millions de dollars aux e-commerçants américains, selon Comscore. Cette année, le cabinet prévoit une hausse de 11 % des dépenses en ligne sur la période de novembre-décembre.


Noel / Chiffre d'affaires