Portrait du marché allemand du commerce électronique L'e-commerce BtoC de biens physiques pèse 22 milliards d'euros

En Allemagne, la vente à distance de biens physiques en BtoC pesait 34 milliards d'euros en 2011, en progression de 12% sur un an, selon une étude réalisée par TNS-Infratest pour le BVH (Bundesverband des Deutschen Versandhandels), la fédération allemande de la vente à distance et de l'e-commerce. Les services et le voyage ne sont donc pas compris dans ces chiffres.

L'e-commerce BtoC de biens physiques représentait 63,8% de ce secteur, soit 21,7 milliards d'euros, contre 60,4% en 2010. Le téléphone et l'écrit demeurent incontournables, puisqu'ils ont engendré pour 10,8 milliards d'euros de ventes à distance en 2011, soit encore 31,9% du chiffre d'affaires du secteur.

Tirée par la vente en ligne, la part de la vente à distance dans le commerce de détail continue à progresser, même si son autre composante, la vente par correspondance, est présente depuis très longtemps dans les habitudes d'achat des consommateurs allemands. Ainsi la vente à distance, qui comptait pour 7% du commerce de détail en 2007, en représentait 8,2% en 2011.


croissance du chiffre d'affaires de la vente à distance et de l'e-commerce
Croissance du chiffre d'affaires de la vente à distance et de l'e-commerce allemands © BVH

Chiffre d'affaires