Portrait du marché allemand du commerce électronique L'achat sur facture est le mode de paiement prépondérant

En Allemagne, le mode de paiement le plus répandu pour l'achat à distance est la facture. Le client reçoit la facture en même temps que sa commande et la règle le plus souvent par virement, seulement après avoir ouvert son colis et décidé s'il conservait les produits commandés. La loi allemande lui accorde d'ailleurs 14 jours pour décider de retourner ses achats, ceci au frais du marchand et sans avoir à apporter de justification.


"Le fait de ne pas avoir à donner son numéro de carte bancaire et à pouvoir retourner les commandes sans frais incite aussi les consommateurs à se faire livrer et donc à acheter davantage de produits", remarque Christin Schmidt.


La responsable politique économique et statistiques du BVH note par ailleurs que les jeunes générations utilisent de plus en plus les modes de paiement numérique, à commencer par Paypal. L'utilisation de la carte de crédit pour payer en ligne monte également en flèche, puisque les volumes réglés de cette manière ont augmenté de 80% entre 2010 et 2011.


Notons en outre que la Communauté européenne est en train de pousser l'adoption de la norme IBAN et BIC (c'est-à-dire les codes internationaux des banques), qui simplifiera considérablement les virements effectués d'un pays à l'autre et permettra par conséquent de faciliter les achats transfrontaliers entre l'Allemagne et la France.


volume des transactions à distance des principaux modes de paiement et
Volume des transactions à distance des principaux modes de paiement et proportion dans le secteur de la VAD allemande © BVH

Autour du même sujet