Photographie de l'e-commerce européen en 2010 Le virement utilisé par 38 % des cyberacheteurs

Les consommateurs européens emploient toute une variété de méthodes de paiement pour régler leurs achats en ligne, à commencer bien sûr par la carte bancaire. Pourtant, d'autres moyens de paiement prennent une place significative. C'est ainsi le cas des virements bancaires (utilisés dans les six mois précédant l'enquête par 38 % des cyberacheteurs interrogés), de la facturation (35 %) et du micropaiement (23 %).


Venue du monde physique, la facturation est une méthode de paiement très répandue dans le nord de l'Europe et particulièrement en Suède, où elle est proposée par 90 % des boutiques en ligne. Son principal avantage est que l'acheteur reçoit les produits avant de payer la facture envoyée par le site.

 

DIBS précise que la première raison poussant un consommateur à opter pour un moyen de paiement en ligne plutôt qu'un autre est la sécurité de cette méthode (62 %), devant sa facilité d'utilisation (50 %).


Moyens de paiement / Micropaiement