EMI toujours dans l'attente d'une contre offre de Warner Music

Alors que la Commission européenne a accepté jeudi le projet d'acquisition d'EMI par le fonds d'investissement britannique Terra Firma, les actionnaires se montrent réticents. En effet, Terra Firma n'a récolté que 3,8 % des actions du troisième groupe mondial du disque, dans le cadre d'une offre valorisant EMI 4,8 millions d'euros, dette comprise. Une situation qui pourrait ouvrir la porte à une surenchère de Warner Music, qui avait avoué mi juin toujours étudier le rachat d'EMI.

EMI / Fonds d'investissement