Fab.com réduit drastiquement ses activités en Europe

L'e-marchand américain ferme sa marketplace pour designers sur son site européen et ne continue à vendre que sa marque propre de meubles sur mesure.

Fab.com a décidé de revoir à la baisse ses ambitions sur le Vieux Continent. L'e-marchand américain de design a annoncé le 7 janvier que son site européen ne vendrait plus que sa marque propre de meubles sur mesure Fab Designed by You et arrêtait la commercialisation des articles des marques et designers européens partenaires. Finie, donc, la vocation de Fab.eu à servir de "marketplace pour les milliers de designers" à la recherche de visibilité, ainsi que la défendait son cofondateur et PDG Jason Goldberg dans le JDN en avril.

Une marche arrière importante au vu de la stratégie jusqu'ici adoptée par l'e-commerçant. Fort de multiples levées de fonds records, Fab avait racheté l'Allemand Casacanda en février 2012, lancé une plateforme marchande européenne en septembre 2012, racheté l'Allemand MassivKonzept en avril 2013 puis le Français MyFab en septembre et commencé à mettre en place un centre logistique à Eindhoven, aux Pays-Bas, où il comptait employer 450 personnes pour expédier les commandes européennes. "L'Europe représente plus de la moitié de nos ventes et devrait atteindre 100 millions d'euros en 2013", précisait Jason Goldberg en avril.

Le dirigeant vient toutefois de publier sur son blog un long mea culpa sur les erreurs de pilotage qui ont conduit Fab dans la situation critique où il se trouve aujourd'hui et reconnaît notamment avoir voulu grossir trop vite en Europe. Ce revers intervient après une année 2013 relativement traumatique pour le site marchand. Après avoir levé 150 millions de dollars en juin pour une valorisation d'un milliard de dollars, puis à nouveau fait évoluer son modèle économique de la vente événementielle vers la vente en continu, Fab a licencié environ 400 de ses 700 salariés (dont 100 à Berlin) et vu partir son cofondateur Bradford Shellhammer ainsi que d'autres cadres exécutifs.

Fab Europe assure que cette réduction de son activité n'est que temporaire. Il est néanmoins peu probable qu'il rouvre sa marketplace avant longtemps. L'e-marchand indique seulement "espérer être en mesure, dans le futur", de livrer les consommateurs européens qui désireraient acheter sur son site américain.

Blog / Design