La fraude en ligne progresse de 10,5% sur un an aux USA

La valeur totale des cas de fraude en ligne rapportés en 2008 à l'Internet Crime Complaint Center (IC3) a augmenté de 10,5 % par rapport à 2007, atteignant 264,6 millions de dollars (196,3 millions d'euros) aux Etats-Unis. Le volume des affaires soumises à l'IC3 est, lui, en hausse de 33,1 % : l'agence a reçu notification de 275 284 cas de fraude en ligne l'an dernier. Elle précise néanmoins que cette augmentation des plaintes peut être liée aux efforts accrus des e-commerçants pour faciliter aux visiteurs le signalement de possibles fraudes.

La plainte la plus fréquente concerne la non livraison des marchandises ou du paiement (32,9 %), suivi par la fraude dans le cadre d'enchères (25,5 %), la fraude à la carte bancaire (9 %), les fraudes à la confiance tels que les mécanismes de Ponzi (7,9 %), la fraude informatique (6,2 %), la fraude au chèque (5,4 %), la fraude dite de la lettre nigériane (2,8 %), le vol d'identité (2,5 %), la fraude d'institutions financières (2,2 %) et les menaces criminelles (1,9 %). Les mécanismes de Ponzi sont basés sur une arnaque à l'investissement qui récompense certains investisseurs avec les fonds collectés auprès de nouveaux investisseurs. L'IC3 a lancé un site Internet baptisé LooksTooGoodToBeTrue.com, destiné à aider le public à reconnaître les différentes formes de fraude en ligne.

Juridique / Etats-Unis