Groupon s'essoufle aux Etats-Unis, mais inonde la planète L'audience de l'Europe tirée par les lancements de pays

En France, Groupon s'est lancé en mai 2010 en faisant l'acquisition de l'Allemand Citydeal, qui avait lui-même ouvert son site français en février 2010. Groupon cherchait en effet à se développer rapidement au dehors des Etats-Unis. Racheter Citydeal, qui s'était construit sur son modèle, lui a donc immédiatement apporté une belle présence dans quatorze pays d'Europe. Son audience française, en léger déclin de juillet à octobre 2010, a ensuite progressé jusqu'à Noël, s'offrant même une hausse de 32 % entre décembre et janvier, selon Comscore. Le nombre de visiteurs uniques a ensuite connu un léger décrochage.

 

D'un pays à l'autre, les audiences de Groupon ne suivent pas du tout les mêmes évolutions. Le site apparaît en repli en Allemagne depuis novembre, très chaotique au Royaume-Uni depuis huit mois, en croissance régulière en Espagne depuis septembre et en déclin en Italie peu après son lancement en octobre.

 

Globalement, l'audience de Groupon en Europe de l'Ouest croît lorsqu'un nouveau pays est lancé. Mais individuellement, les audiences de chaque marché semblent se stabiliser en l'espace de quelques semaines, à tout le moins adopter un rythme de croisière en croissance très modeste.

 

audience de groupon en europe de l'ouest, en milliers de vu
Audience de Groupon en Europe de l'Ouest, en milliers de VU © Comscore MediaMetrix, mars 2011

Groupon