L'Europe de l'Ouest domine l'e-commerce mondial

Emmenée par le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne, l'Europe de l'Ouest est la première zone e-commerce du monde, rapporte eMarketer dans une récente étude. Elle devrait le rester jusqu'en 2012 et atteindre à ce moment-là 165 milliards d'euros de ventes en ligne. Le Royaume-Uni constitue le marché le plus mature, mais les autres pays apportent une contribution de plus en plus importante.

La population des cyberacheteurs se renforce en effet constamment, même s'il subsiste des différences importantes entre les marchés en matière d'infrastructures et de comportements d'achat. Ainsi, en Allemagne, les ventes en ligne représentaient en 2009 6,9 % du total des ventes de détail d'après Kelkoo, contre 0,8 % en Italie. La crise économique aurait en outre aggravé l'écart entre d'un côté la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, où l'e-commerce était déjà bien établi avant la crise, et de l'autre côté l'Espagne et l'Italie. Les consommateurs des deux derniers pays n'ont pas, comme les premiers, eu le réflexe d'aller comparer et chercher en ligne des bas prix adaptés à leur pouvoir d'achat amoindri.

Europe