La Redoute : la CFDT signe l'accord social pour éviter le dépôt de bilan

La Redoute sera donc bel et bien cédée par le groupe Kering à ses dirigeants actuels et échappe au dépôt de bilan.

Alors que, vendredi 21 mars, la CGT, SUD et la CFDT avaient refusé de signer l'accord permettant la vente de La Redoute par Kering (Lire l'article : "Les syndicats ont rejeté le projet de reprise de La Redoute", du 21/03/14), tous ont finalement donné leur aval. La CFDT, syndicat majoritaire, a été le dernier à accepter de signer, lundi 24 mars. La direction et les syndicats avaient jusqu'à 19 heures pour signer le volet social du protocole, sans quoi les futurs repreneurs (Nathalie Balla, PDG de La Redoute, et Eric Courteille, secrétaire générale de Redcats, la maison-mère), auraient retiré leur offre de rachat. La Redoute échappe donc de justesse au dépôt de bilan.

Le plan de rachat implique la suppression de 1 178 postes sur 3 437. Les syndicats ont fait retirer les mesures concernant la nouvelle organisation de La Redoute, qui feront l'objet d'un nouvel accord après les négociations.

CFDT / Dépôt de bilan