Les Britanniques prêts pour le premier jour des e-soldes

Ce sont 4,3 millions de consommateurs à la recherche de bonnes affaires qui devraient dépenser en ligne 120 millions de livres sterling (134 millions d'euros) le jour de Noël au Royaume-Uni, estime l'IMRG, la fédération des e-commerçants britanniques. C'est en effet ce jour-là que tous les grands cybermarchands - Marks & Spencer, John Lewis, Boots, Debenhams et consorts - lancent leurs soldes. D'après l'IMRG, le panier moyen en ligne s'élèvera ce jour-là à 27,90 livres (31,18 euros). L'an dernier, les cyberacheteurs avaient dépensé 102 millions de livres (114 millions d'euros) sur Internet le 25 décembre. La tendance devrait se renforcer cette année étant donné les températures glaciales enregistrées outre-Manche actuellement.

Au total, l'e-commerce aura progressé de 14 % en décembre 2009 par rapport à la même période l'an dernier, pour atteindre 5,2 milliards de livres (5,8 milliards d'euros). En 2008, le jour de Noël était le septième plus important de l'année en termes de ventes en ligne, le 26 décembre (Boxing Day, férié au Royaume-Uni) étant le premier. Cette année, les consommateurs sont manifestement enclins à attendre plus longtemps pour obtenir de bons prix, d'où un cybermonday reculé d'une semaine. Ce comportement devrait se prolonger après Noël.

Autour du même sujet