US : l'évolution du marché du e-commerce favorise les gros sites


Un nombre croissant de consommateurs achètent en ligne et de plus en plus exigent des réductions. Une évolution qui profite en priorité aux gros e-commerçants.

Si les internautes n'obtiennent pas une réduction et la gratuité des frais de livraison, il est peu probable qu'ils concluent leur achat, affirme Comscore, qui publie une étude sur le marché du e-commerce américain en 2009. Ainsi, 36 millions d'Américains ont visité des sites de coupons en décembre 2009 pour obtenir des codes de réduction sur des sites marchands. Et les sites de ventes privées comme HauteLook et Gilt ont enregistré des hausses mirobolantes de leur audience.

En outre, un quart des petits sites marchands ont vu leurs ventes baisser et 54 % ont enregistré un recul de leur résultat net, pendant que la part de marché combinée d'Amazon.com et de Walmart.com passait de 10 % à Noël 2008 à 13 % à Noël 2009. Comscore rapporte de plus qu'étrangement, le seul secteur où les ventes en ligne ont baissé à Noël est celui du textile, alors que ses ventes en magasin ont augmenté.

Au total, les dépenses en ligne aux Etats-Unis en 2009 ont baissé de 2 %, après une croissance de 7 % en 2008. Sur la période de Noël, elles ont tout de même cru de 5 %. 10 % de foyers supplémentaires ont acheté sur Internet mais chaque cyberacheteur a dépensé 5 % de moins en moyenne. L'e-commerce représente aujourd'hui 8 % des ventes de détail outre-Atlantique.

Etats-Unis / Part de marché