Nomatica en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Toulouse a placé le site de vente de produits high tech en redressement judiciaire. Un administrateur a ainsi été nommé pendant la période de six mois accordée par le tribunal. Les dirigeants de la société n'ont donc pas réussi à boucler la recapitalisation de 7 à 10 millions d'euros envisagée depuis quelques semaines. Nomatica a déjà fermé son bureau au Royaume-Uni et licencié la moitié de ses effectifs.

Annonces Google