Gap.com propose à ses clients de négocier leurs promotions

L'enseigne adopte une politique de promotions plus "chirurgicale" afin de maintenir ses marges mieux qu'avec des coupons.

Gap expérimente de nouvelles façons de proposer des promotions sur ses produits. Une opération menée aux Etats-Unis la semaine dernière par l'enseigne d'habillement permettait aux consommateurs de proposer eux-mêmes le prix qu'ils souhaitaient payer pour un article. La page Facebook de la marque envoyait ses fans vers le site Gapmyprice.com, où 18 modèles de pantalons d'un prix d'origine de 49,50 ou 59,50 dollars étaient présentés.

 

L'internaute sélectionnait l'un d'eux et faisait une première offre. En retour, Gap lui proposait un prix négocié. L'utilisateur pouvait soit l'accepter soit formuler une contre-proposition, avant que Gap ne propose son offre finale. A posteriori, il est apparu que celle-ci pouvait être de 5 à 15 dollars inférieure au prix d'origine du pantalon.


Alors que les ventes événementielles et les sites de coupons chamboulent le secteur du retail, cette approche s'apparentant plutôt à la pratique des ventes de voitures rappelle que Gap cherche un moyen de séduire les accros aux promotions sans trop éroder ses marges. En effet, en offrant à tous le même coupon de réduction à - 30 %, certains consommateurs n'achètent pas et d'autres qui achètent auraient tout de même acheté sans coupon. D'où l'intérêt d'affiner sa politique de promotions. Le PDG de l'enseigne, Glenn Murphy, a récemment indiqué que Gap se montrerait "beaucoup plus chirurgical" cette année dans ses actions promotionnelles.

Grande consommation / Gap