Les événements qui font le plus vendre en ligne Trois événements majeurs : Noël et les soldes

"La période paroxystique de l'e-commerce est Noël" juge Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, qui rappelle que 7,6 milliards d'euros ont été dépensés en ligne en novembre et décembre 2011. "Chaque année, Noël est un accélérateur pour le secteur, mais aussi un facteur déclencheur, puisque la période apporte un fort contingent de primoacheteurs. Ils ne trouvent pas ce qu'ils cherchent en boutique et se tournent alors vers le Web." Marc Lolivier ajoute que les e-marchands et leurs prestataires accordent d'autant plus d'importance à la période que si un achat – très affectif à Noël – se passe mal, le client ne pardonnera pas. "A Noël, les sites marchands savent qu'ils sont en train de jouer toute l'année suivante."


Pour la plupart des e-commerçants, Noël et les soldes sont les deux événements à l'occasion desquels ils réalisent leurs meilleures ventes. "Les deux mois compris entre la 3ème semaine de novembre et la 3ème semaine de janvier représentent quasiment 30% de notre chiffre d'affaires annuel", indique ainsi Ulric Jérome, directeur exécutif de Pixmania. "Car en plus de Noël, de ses lancements de produits et des soldes, le mois de janvier est le mois du blanc, donc du textile et du linge de maison, qui s'étend désormais au gros électroménager ainsi qu'à la puériculture et à la literie."


Chez Pixmania, le deuxième période de ventes la plus importante reste liée aux soldes, puisqu'il s'agit des mois de juin et juillet. "En plus des soldes, nos ventes augmentent sur plusieurs catégories de produits dotées d'une saisonnalité commerciale", souligne Ulric Jérome. Ainsi, les départs en vacances à venir provoquent davantage d'achats d'appareils photo et les exigences de mobilité de l'été se traduisent en hausse des ventes de tablettes.


Du côté de la literie, juin-juillet est la deuxième période de vente la plus importante de l'année, bénéficiant à la fois des soldes et des déménagements : "les gens s'équipent en juillet et partent en vacances en août". A cette époque, les catégories jardin et bricolage profitent considérablement du fait que les consommateurs réservent leurs principaux travaux à l'été, notamment dans les pièces humides. Et bien sûr, la bagagerie est en forte hausse à ce moment également : "40% de notre chiffre d'affaires sur cette famille de produits est réalisé entre mai et juillet", ajoute le directeur exécutif de Pixmania.


Sur LaRedoute.fr, Noël n'est pas l'événement le plus vendeur. "Les soldes sont pour nous beaucoup plus impactantes et ce, quelle que soit la catégorie de produits considérée", précise sa directrice e-commerce Anne-Véronique Baylac. Le site marchand observe en effet une hausse de 45% de son chiffre d'affaires au moment des soldes d'hiver et d'été par rapport à la moyenne de la saison. "Plus largement, toutes les formes de soldes fonctionnent bien : les soldes flottantes, les soldes privées... Dès que le consommateur est sous la pression d'une date butoir – soldes mais aussi happy hour, happy days et ventes privées -, il achète davantage", précise-elle.


Marc Lolivier confirme que chez les e-commerçants de mode, les soldes sont au moins aussi importantes que Noël, ceci en dépit de leur dilution due à l'instauration des soldes flottantes. Selon l'Institut français de la mode, 26% du chiffre d'affaires Web du secteur de juillet 2010 à juin 2011 a été réalisé pendant les périodes de soldes.

 

Noel / Pixmania