Les pure players dominent l'e-commerce US

Les pure players assurent plus des deux tiers des ventes totales des 500 premiers e-marchands US, surtout grâce à Amazon.

Les pure players continuent de générer le plus de ventes parmi les 500 premiers -commerçants américains, affirme "Internet Retailer", qui publie une analyse provisoire de son Top 500 annuel, élaborée à partir des données déjà fournies par 176 e-commerçants. Ce rapport intermédiaire fait état d'une croissance de 27,4 % des ventes de l'ensemble de ces 176 sites d'e-commerce, à 62,48 milliards de dollars en 2010. Parmi eux, les 100 pure players enregistrent une hausse de 34,9 % du total de leurs chiffres d'affaires, à 45,6 milliards de dollars.


Les ventes des pure players incluent celles d'Amazon, en hausse de près de 40 % à 34,2 milliards de dollars. Sans le leader de l'e-commerce US, les ventes des autres pure players affichent tout de même une croissance annuelle de 22,6 %, à 11,4 milliards de dollars, et l'ensemble des 175 autres sites progresse de 15,3 % à 28,28 milliards de dollars. La catégorie des vendeurs par correspondance enregistre la croissance la plus basse (4,1 %). Les e-marchands s'appuyant sur des boutiques physiques engrangent un chiffre d'affaires Web en progression de 12,4 %, les sites de fabricants et marques de 33,7 %.

Amazon / Chiffre d'affaires