Quand les sites marchands se mettent à la réalité augmentée La déco va essuyer les plâtres

On avait vu émerger les représentations 3D des produits, les mannequins virtuels et autres avatars à qui donner ses mensurations pour essayer des vêtements. Si les secteurs de l'immobilier et de la vente en ligne de déco se sont un peu approprié la 3D, proposant parfois d'intégrer les produits dans des environnements virtuels - on a notamment vu des expérimentations chez Becquet, Ikea, AchatDesign et MadeinDesign -, La Redoute et Potoroze ont, eux, finalement délaissé ce type de fonctionnalité.

 

l'essai virtuel de lunettes sur happyview.fr
L'essai virtuel de lunettes sur Happyview.fr © DR

Une nouvelle arme est désormais à la disposition des e-commerçants : la réalité augmentée. En France, le vendeur en ligne de lunettes de vue Happyview.fr a été le premier à la dégainer, en mai 2009. L'idée : l'internaute uploade sa photo pour y apposer les modèles de montures qu'il souhaite essayer.

 

"L'idée m'avait bluffé, se souvient Vincent Boutillier, directeur associé d'AchatDesign.com. C'est sans doute ce qui nous a décidé à nous lancer." Sur le secteur de la décoration et de l'ameublement, AchatDesign est donc le premier à ajouter à son site une telle application, le 19 janvier dernier. Conçue par la start-up lilloise E-Fijy, elle permet de visualiser un meuble intégré à une photo de son propre intérieur.

 

MadeinDesign.com sortira une application équivalente dans quelques semaines, de même que Le Cèdre Rouge, pour qui la start-up parisienne Previznet a également développé ce service, qui verra le jour en mars ou en avril aussi bien sur son site que sur des bornes en magasin. Yohan Bentolila, fondateur de Previznet, qui se consacre exclusivement à l'univers de la décoration et de l'ameublement, se dit "déjà sollicité par des dizaines de prospects et en discussion avancée avec certains".

Autour du même sujet