Quand les sites marchands se mettent à la réalité augmentée Quel avenir pour la réalité augmentée sur les sites de déco ?

L'une et l'autre application vont bientôt connaître des améliorations. "La roadmap produit est très importante, affirme ainsi Yohan Bentolila. Plusieurs innovations majeures arrivent, notamment une fonctionnalité de gommage, qui permettra de retirer des meubles de la photo d'origine." Cet outil sera ajouté en cours d'année à Playviz.

 

AchatDesign et E-Fijy ne sont évidemment pas en reste. La navigation au sein de leur application sera simplifiée dans les jours à venir. Un outil gomme est prévu pour le mois de mars. L'interaction de la fonctionnalité avec les fiches produit va être améliorée : "Aujourd'hui elles pointent vers l'appli mais le système ne garde pas en mémoire quel produit l'internaute était en train de regarder." Sera aussi développé le partage des photos avec ses amis, au moyen d'un lien ajouté dans l'application. Pour l'instant, le partage n'est possible qu'après avoir enregistré le projet.

 

"Ce qui fera la différence, ce sont les bonnes idées et l'imagination de ceux qui proposeront de nouvelles façons d'acheter"

En outre, AchatDesign compte encore améliorer le rendu matière et proposer un zoom plus poussé. La prochaine version de son application devrait aussi perfectionner l'intégration des produits à la photo de l'utilisateur : "Si la photo est prise en contre-jour, le produit virtuel en bonne qualité visuelle détonne sur l'image. Nous adapterons donc les ombres et la luminosité du produit à la photo de base", explique Vincent Boutillier.

 

Pour le patron d'AchatDesign, la réalité augmentée va arriver sur les sites marchands de grandes enseignes, mais le phénomène devrait rester limité. "Ikea crée et fabrique ses meubles, la réalité augmentée lui est donc tout à fait accessible. Je vois beaucoup moins But s'y mettre. Quant aux sites de distribution, la réalité augmentée, liée au bon vouloir des fabricants, n'est probablement pas rentable." Si Vincent Boutillier estime qu'éduquer les fabricants va prendre du temps, Previznet annonce toutefois avoir déjà convaincu six marques de décoration et d'ameublement - BoConcept, Brisach, Crozatier, Duvivier, Garnier Design et Grange - de numériser les produits phares de leur catalogue. Ils pourront le proposer en réalité augmentée en point de vente, voire à des sites marchands.

 

"Le secteur de la vente en ligne d'ameublement, qui était un peu vieillot, avait vraiment besoin de se renouveler, conclut Vincent Boutillier. Il y avait très peu de sites qui utilisaient simplement la 3D. Avec la réalité augmentée, il y a un gros pari à faire." Chez Presselite, qui réalise des applications iPhone utilisant la réalité augmentée, Antoine Morcos estime que la technique n'est plus un frein. "Sur le web comme sur le mobile, il y a encore peu de réalisations marchandes, mais cela va venir. Ce qui fera la différence, ce sont les bonnes idées et l'imagination de ceux qui proposeront de nouvelles façons d'acheter."

Autour du même sujet