Pure Shopping mise sur la recherche visuelle Un impact direct sur la hausse du taux de transformation

Depuis la mise en service de son nouveau moteur de recherche visuelle en avril 2009, l'audience de Pure Shopping serait passée de 550 000 visiteurs uniques à 2 millions en janvier 2010 (source interne). "Actuellement, les soldes dopent notre audience, mais on peut considérer que sur la période, le trafic a triplé", estime son patron.

 

"Depuis la mise en service du moteur en avril 2009, le taux de transformation a augmenté de 20 à 25 %"

Le temps passé sur le site a un peu progressé, mais s'est rapidement stabilisé. Le nombre de pages vues par visite a également augmenté, pour atteindre aujourd'hui 5 à 6 pages, "ce qui est beaucoup pour un comparateur comme le nôtre", ajoute Fabrice Berger Duquene. Mais le critère indiquant le plus clairement l'efficacité du moteur de recherche visuelle est le taux de transformation. "En neuf mois, il a augmenté de 20 à 25 %, de même que notre chiffre d'affaires. Nous sommes profitables depuis juin 2009", précise le dirigeant.

 

Autant le moteur n'est pas pour grand-chose dans la progression de l'audience, autant son impact sur le taux de transformation est jugé significatif. Pure Shopping en est d'autant plus certain qu'il déclare recevoir un feedback très positif des utilisateurs comme des marchands. "Nous travaillons avec des marchands de plus en plus exclusifs et haut de gamme, parce que notre système de navigation est valorisant pour les produits et donc pour les marques. Etam, Camaïeu et d'autres encore n'ont pas l'habitude de travailler avec des comparateurs, mais notre approche beaucoup plus merchandising que commerciale les séduit. Les marques préfèrent que nous travaillions directement au niveau du produit et de son image."

 

A l'avenir, Pure Shopping prévoit de mettre en avant les produits sous forme de looks et de construire une rubrique complètement visuelle. "La technologie est maintenant assez mature pour faire cela, juge Fabrice Berger Duquene. Google, par exemple, fait lui aussi de la recherche visuelle. La navigation sur notre site va devenir complètement inspirationnelle." Une nouvelle version sera prête dans quelques mois.

 

Le moteur ne devrait pas non plus rester cantonné au site du comparateur. "Notre métier consiste à monétiser notre audience ainsi que celle de sites tiers (Le Monde, Doctissimo, Le Parisien, Le JDD, etc.), sur lesquels nous mettons en avant des produits." Pour l'instant, le comparateur procède par reconnaissance sémantique et affiche chaque jour 40 millions d'articles sur ce réseau. Or ces sites, certes éditoriaux, contiennent aussi des images. Pure Shopping réfléchit donc à aussi y utiliser son moteur de recherche visuelle.

 

Moteur de recherche / Chiffre d'affaires