Amazon atteint 89 milliards de dollars de revenus 2014, tirés par les USA

Résultats Amazon 2014 0115 Le géant de l'e-commerce a également dégagé 214 millions de bénéfices au dernier trimestre, mais ne compte pas spécialement continuer dans cette voie.

Amazon est tout-à-fait capable de dégager des bénéfices, semblait vouloir prouver Jeff Bezos au dernier trimestre 2014. Sur la période, son résultat net s'élève à 214 millions de dollars, a annoncé hier le géant de l'e-commerce. Lequel finit néanmoins 2014 dans le rouge à 241 millions de dollars de perte annuelle.

Sur l'année, Amazon a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 20% à 88,99 milliards de dollars en 2014 et en progression de 15% au dernier trimestre de l'année à 29,33 milliards de dollars. Les analystes attendaient des ventes supérieures, mais le marché a été tellement surpris du résultat publié par la société qu'il a fait bondir son action de plus de 7% après-bourse. Les ventes internationales n'ont progressé que de 12% en 2014 pour former 38% de l'activité d'Amazon, qui s'adjuge une croissance de 25% en Amérique du Nord, laquelle monte à 62% de son chiffre d'affaires global. Au premier trimestre 2015, Amazon table sur 20,9 à 22,9 milliards de dollars de revenus globaux, soit une croissance comprise entre +6% et +16%, pour un résultat probablement négatif.

Des investissements à n'en plus finir

L'histoire est connue : Amazon réinvestit tout ce qu'il gagne pour alimenter sa croissance. En particulier dans la logistique, notamment pour absorber l'essor de sa marketplace et de son service de stockage et d'expédition pour le compte des marchands. Le marchand confirme d'ailleurs sa nouvelle génération d'entrepôts lancée l'an dernier. Pendant la période de Noël, ce sont 15 000 robots qui s'affairaient dans dix de ses centres logistiques américains. La firme continue en outre de lancer de nouveaux produits, comme en cette fin janvier WorkMail, un service de messagerie et de calendrier électroniques conçu pour les entreprises.

L'e-marchand poursuit également sa stratégie dans le domaine des contenus numériques, étoffant sans cesse son catalogue et produisant lui-même des séries TV, le tout pour 1,3 milliard de dollars d'investissement en 2014. De quoi accroître encore l'attrait de son programme de fidélité Prime, qui outre des livraisons illimitées englobe l'accès à cette offre de contenus. Amazon indique avoir constaté un bond de 53% de ces abonnements l'an dernier, malgré la forte augmentation de leur tarif.

Amazon / Revenus