25 milliards d'euros dépensés en ligne en 2009 5 milliards d'euros de plus sur un an dépensés en ligne

D'après l'estimation de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), les ventes en ligne ont représenté 25 milliards d'euros en 2009 en France, soit 26 % de plus que l'année précédente. "Une nouvelle année record, alors même que nous subissions la pire crise depuis 1929", se réjouit le président de la Fevad François Momboisse. Dans le même temps en effet, le commerce de détail n'a crû que de 1,4 %

 

Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, ajoute que la part de marché de l'e-commerce ne cesse de progresser : "Elle devrait se situer autour de 4,5 % en 2009". En moyenne, les cyberacheteurs procèdent à 11 achats par an, pour un montant total de 1000 euros (contre 1800 outre-Manche). "En 2011, l'e-commerce sera au niveau des secteurs de l'aéronautique ou des télécoms et aura peut-être dépassé le textile-mode", prévoit-il. 

 

Plus largement, la fédération se montre convaincue de l'avenir radieux du secteur. "Les trois principaux avantages du commerce électronique - les prix inférieurs, le choix plus large qu'en magasin ainsi que la liberté et le confort d'achat - sont exactement les caractéristiques des hypermarchés il y a 40 ans, note François Momboisse. L'e-commerce va bouleverser le commerce comme les hypermarchés l'ont fait il y a 40 ans." 

Fevad / Chiffre d'affaires