Spartoo rachète Sacby.com à 24h00.fr pour 1 million d'euros


Le vendeur en ligne de chaussures Spartoo.com met la main sur le site marchand de sacs du portail de shopping 24h00.fr. Il en reprend la marque, les clients et les stocks.

Après avoir abandonné les ventes événementielles en octobre dernier, 24h00.fr, qui continue de se recentrer sur l'intermédiation dans le shopping féminin, se sépare cette fois-ci de son site de vente en ligne de sacs : Sacby.com (lire l'interview de Patrick Robin). Parmi les trois repreneurs intéressés, c'est finalement le chausseur en ligne Spartoo qui l'emporte. Pour un million d'euros environ, il reprend la marque, la base e-mail et les stocks du site lancé fin mars 2008.

Par cette opération, la base de 4 millions de membres de Spartoo devrait progresser d'environ 30 %. Et aux 250 000 paires de chaussures de son stock vont s'ajouter 20 000 sacs. Le transfert du stock a déjà été entamé et le nouveau Sacby sera opérationnel en avril. "Cette acquisition s'inscrit dans la continuité de la stratégie de développement de Spartoo dans le secteur du multimarque féminin de mode", précise son patron, Boris Saragaglia, qui déclare étudier d'autres dossiers en France et à l'étranger (lire l'article Spartoo lève 12,3 millions d'euros pour croître en Europe, du 13/01/2010).

S'il considère que le sac constitue un très bon produit complémentaire à la chaussure, le dirigeant compte toutefois maintenir l'indépendance de Sacby.com. "En forte croissance et déjà rentable", il ne sera donc pas intégré à Spartoo.com. "Nous voulons créer un pure player du sac féminin de ville", explique Boris Saragaglia. L'e-commerçant conservera d'ailleurs sa propre offre de sacs à main sur Spartoo.com.

"Spartoo regroupe déjà des grandes marques de mode sur les sacs et sa clientèle est à 65 % féminine, indique-t-il. L'offre de Sacby est encore plus pointue - avec des créateurs, du luxe, des marques parisiennes - et 90 % des acheteurs sont des femmes. Le panier moyen du premier se situe autour de 70 euros, celui du deuxième oscillant autour de 80 euros. Nous verrons plus tard si nous faisons évoluer leurs positionnements respectifs."

Spartoo