Le britannique Tesco se met à la vente de vêtements en ligne


Le premier groupe de distribution britannique va commercialiser en ligne toute sa gamme de vêtements. Il espère ainsi damer le pion à Marks & Spencer, ASDA et Asos.

Tesco lance aujourd'hui une offensive sur le marché de la vente en ligne de vêtements en s'attaquant à Marks & Spencer, ASDA, Asos et aux autres acteurs du secteur. Désormais, la première chaîne de grande distribution au Royaume-Uni commercialisera sur Internet les 3 500 références de sa gamme d'habillement, dont sa très populaire marque "Florence et Fred", ainsi qu'une vingtaine d'autres marques telles que les sacs à main Mischa Barton et les jeans Monkee Genes.

Tesco cherche ainsi à atteindre la grosse moitié de la population britannique qui n'a pas accès à ses plus grandes surfaces, où toute son offre d'habillement est proposée. Mais l'enseigne se donne aussi pour objectif d'attirer une cible plus jeune, plus sensible à la mode et qui privilégie le shopping en ligne. Tesco serait d'ailleurs en négociations avec plusieurs créateurs de mode autour de la conception de lignes moins chères pour ses supermarchés.

Un lancement qui intervient seulement dix jours avant une présentation de Marks & Spencer à ses actionnaires, où l'enseigne devrait annoncer un mouvement fort vers la vente en ligne. Cette offensive de Tesco sur Internet, qui le place en confrontation directe avec Asda et ses 3 000 références d'habillement, fait partie de sa stratégie de long terme visant à devenir aussi solide sur le non-alimentaire qu'il l'est actuellement sur l'épicerie (lire le dossier Les 10 premiers e-marchands du Royaume-Uni, du 16/09/2009). Tesco, qui estime aujourd'hui être le quatrième acteur sur le marché de l'habillement, vise la première place.

Asos