Les casinos Tranchant veulent interdire 14 sites de jeux

La décision de la Cour européenne de justice, qui a autorisé mardi le Portugal à interdire le site de paris en ligne Bwin sur son territoire (lire Jeux d'argent : l'Europe justifie le monopole portugais, du 08/10/2009), n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Selon "CB News", le président des casinos Tranchant estime que cette décision "enlèvera toute possibilité de défense aux contrevenants qui, jusqu'à présent, s'appuyaient sur la position du Commissaire européen Charlie McCreevy", favorable à la libéralisation totale du secteur des paris. Georges Tranchant a ajouté qu'il s'apprêtait à demander à la justice française d'interdire 14 sites de jeux en ligne étrangers d'exercer en France pendant "plusieurs années".

Juridique / Jeux