Utiliser la vidéo pour mieux vendre en ligne Bien anticiper les coûts élevés de production

Evidemment, produire et héberger des vidéos demande un investissement conséquent. D'ailleurs, comme le note Yann Boucraut, les vidéos contextuelles ont un coût encore supérieur aux autres. "Pour amortir le coût de la vidéo, il faut donc être sûr qu'elle va booster les ventes. Pour produire une vidéo, en prenant en considération la scénarisation, le tournage et la post-production, pour 1mn30 à 2mn de vidéo, sans compter l'hébergement, il faut prévoir environ 8 000 euros."

 

Pour sa part, Pixmania a monté un studio de 150 mètres carrés où travaillent quatre personnes à plein de temps auxquelles s'ajoutent deux acteurs. Créé il y a 6 ans, il a coûté environ 100 000 euros à l'e-commerçant. "C'est donc un investissement très important, mais nous considérons qu'il fait aussi partie des coûts de communication", relativise Ulric Jérome.

 

Pour le patron de Teleshopping.fr, la vidéo sera déterminante demain sur Internet. Il convient donc de maîtriser tous les aspects de ce métier. "Ce qui passe beaucoup par la maîtrise des coûts, car il coûte excessivement cher de produire de belles vidéos."

 

Philippe Bornstein ne partage cependant pas cette opinion : "Il existe des moyens bon marché de produire de la vidéo. Pour se lancer, on n'a besoin que d'un caméscope, d'un pied, d'un présentoir qui fait tourner le produit et d'un fond blanc, c'est donc assez facile de commencer soi-même. Ou de passer par un prestataire pour 500 euros la journée." Selon le consultant, l'élément capital est la qualité du son de la vidéo, qui serait beaucoup plus importante que la lumière ou les autres propriétés visuelles de la vidéo.

Autour du même sujet