Internet marketing 2017 : les meilleurs extraits de la bible du digital Messaging apps : la marche à suivre pour y aller

Avec leurs audiences massives et les conversations qu'elles engendrent, les applications de messagerie instantanée représentent un véritable eldorado pour les marques. Encore faut-il connaître la marche à suivre, entre l'obligation de ne pas être trop intrusif et celle de proposer une véritable valeur ajoutée. 

Messaging app marketing : les marques ont un nouvel eldorado

Par Marie Dollé, directrice du contenu de Kantar Media

"En France, les premières incursions réussies des marques dans les messaging apps remontent à 2014. Des sociétés, telles que la start-up Feeligo, ont ainsi proposé aux annonceurs d'atteindre leurs audiences, au sein des espaces de conversation privés, grâce aux "branded stickers". Ces autocollants digitaux sur mesure s'imprègnent de l'univers de la marque, et sont mis à disposition gratuitement des utilisateurs au sein des plateformes. Un exemple ? Vous avez sans doute vu les déclinaisons des lapins stickers Duracell amoureux, excités ou paniqués qui ont été utilisés plus de 20 millions de fois pendant l'hiver 2014. Et depuis de nombreuses marques s'y sont mises.

La deuxième grande tendance, plus récente, concerne les services de "chatbots*" qui se développent massivement. Ces applications permettent de converser de manière automatisée avec un utilisateur, en reproduisant les codes d'une conversation. Grâce à eux, il est désormais possible de commander un Uber depuis son Messenger ou de gérer ses réservations et ses billets d'avion grâce au "KLM bot". Pratiques, rapides et accessibles depuis son smartphone, on estime que ces chatbots pourraient révolutionner la vente en ligne, pour donner naissance à "l'e-commerce conversationnel".

58% des internautes dans le monde utilisent une messagerie instantanée 

Et demain ? Tout l'enjeu des marques sera donc de doser suffisamment leurs opérations pour ne pas être trop intrusives et respecter l'intimité de leurs consommateurs. Une seule solution : travailler sur des approches extrêmement personnalisées, qui ont du sens. Et jouer sur le partage d'informations plus privées, celles que l'on n'aurait pas forcément envie de partager en public. A l'exemple de la chaîne d'hôtels Hyatt qui propose déjà de commander des serviettes propres ou de faire appel au room service via Messenger.

Pour suivre la tendance, les marques vont devoir revoir leur copie et s'approprier l'ADN des messaging app pour y faire la liste des besoins privés, et savoir créer des relations one to one. Le vrai challenge pour les marques est de créer un contenu suffisamment impactant pour que les consommateurs veuillent le partager. Mais l'effort sera payant, car une chose est certaine : l'engouement pour les applications de messagerie instantanée n'est pas près de s'essouffler."

Messagerie instantanée / Réalité virtuelle