Internet marketing 2017 : les meilleurs extraits de la bible du digital Réalité augmentée : Pokémon Go et après ?

Avec plusieurs centaines de millions de joueurs dans le monde, Pokémon Go est le premier succès planétaire d'une application de réalité augmentée. Les marques ont été nombreuses à en profiter, s'intégrant au coeur du parcours du joueur pour booster leur trafic en magasin. Mais la réalité augmentée ne se résume pas à ce hit. Qu'il s'agisse de booster la vitrine de votre magasin ou un affichage pub mobile, les opportunités sont légion. 

Réalité augmentée : Pokémon Go et après ?

Par Yohan Stern, PDG de Key Performance Group

"Avec le phénomène planétaire Pokémon Go, la réalité augmentée se présente comme le nouveau levier exploitable à des fins marketing tandis que l'essor des Google Cardboard, HTC Vive, Oculus Rift ou Samsung Gear VR soulève la question des applications marketing permises par la réalité virtuelle.

Dans la rue pour générer du trafic en point de vente

Réalité augmentée (RA) et réalité virtuelle (RV) peuvent également être un moyen d'attirer du monde en magasin. La mise en place, par exemple, d'un jeu avec une PLV (publicité sur lieu de vente) digitale proche du point de vente, muni d'une reconnaissance de mouvement permet d'éveiller la curiosité des passants. De même, le geofencing sur mobile associé à la RA et RV accentue les chances qu'un client potentiel se rende en magasin. L'application Penguin Navi est un exemple pertinent puisque des pingouins en RA sur mobile/tablette permettent de guider l'utilisateur vers le Sunshine Aquarium de la capitale nipponne de manière ludique et engageante.

Derrière la vitrine ou devant la devanture d'un magasin pour générer des ventes e-commerce et/ou du trafic en magasin

La mise en place d'animations équipées de systèmes vidéo et de motion détection peut jouer un rôle important dans l'incitation à l'achat. Elles vont en effet encourager les passants à rentrer dans le magasin. Le fait, par exemple, de voir son visage à l'écran de manière gamifiée et scénarisée (à une époque où le selfie est à son apogée) suscite de l'étonnement et de l'intérêt. Ceci devient donc un cercle vertueux : le monde attire le monde.

De plus, même lorsque le point de vente est fermé, ces dispositifs ou l'accès au catalogue produits sont quand même disponibles via la devanture du point de vente : c'est en somme un système d'information et de vente disponible 24/24h.

En mobilité avec un smartphone ou un smart accessoire pour générer du trafic en magasin

Exemples d'utilisation de la réalité augmentée © S. de P. EBG

La RA permet à travers le mobile de faire de la reconnaissance de produit afin que le client puisse en vérifier le prix. Cela génère ainsi plus de ventes. La reconnaissance d'interlocuteurs, les fonctions de mapping ou le contenu virtuel géolocalisé ou sur reconnaissance de publicité ou de bâtiment sont également d'autres champs d'investissements importants pour les entreprises et leurs marketeurs.

En magasin (ou dans un musée, etc.) pour favoriser l'expérience client

Pour aller plus loin dans le "voyage client", la RA et la RV permettent d'avoir une information plus complète sur le produit (à travers des démos ou vidéos), un accès à plus de déclinaisons d'un produit (taille, couleur, modèle) ou à la reconnaissance du produit pour une vérification du prix ainsi que des opportunités importantes de cross et upsell.

Ainsi, trouver un produit en magasin est parfois fastidieux pour le consommateur. La géolocalisation couplée à un plan 3D du magasin est une solution à ces problèmes. Ce type de mesure améliore considérablement la satisfaction client, même s'il faut en mesurer l'impact sur les achats imprévus et compulsifs, ce qui est en soi le plus important pour l'entreprise dans un marketing où le relationnel et le transactionnel sont aujourd'hui sur le même piédestal.

Grâce à la RA et la RV, le client pourrait également se doter d'un assistant virtuel avec intelligence artificielle capable de le guider et de le renseigner dans son processus relationnel et d'achat. De plus, elles peuvent être devenir un moyen de self-demonstration et self-payment."

Messagerie instantanée / Réalité virtuelle