Renaud Ménérat (MMA) "L'observatoire du commerce mobile va démontrer l'importance de ce canal pour le business"

Renaud Ménérat, président de la Mobile Marketing Association France, présente les temps forts de l'événement annuel de l'association, organisé à Paris le 1er décembre.

JDN. Le MMA Forum Paris revient pour une 4e édition le 1er décembre prochain à Paris. Quelles seront les nouveautés ?

Renaud Ménérat, président de la MMA © S. de P. MMA

Renaud Ménérat (MMA). Nous resterons fidèles au format originel combinant 5 conférences thématiques, la remise de nos trophées du marketing mobile, les Smarties Awards, et bien entendu plusieurs séances de networking entre professionnels.

Cette année, nous allons innover avec la publication du premier "Observatoire du commerce mobile" qui démontrera que le mobile est non seulement en tête des usages mais qu'il s'impose de plus en plus dans le business. Enfin nous aurons le plaisir d'assister à un keynote exceptionnelle du célèbre prospectiviste Joël de Rosnay, qui nous aidera à comprendre comment le mobile change le monde, ce qu'il faut attendre de la multiplication des algorithmes et comment le marketing peut devenir plus "smart".

 

Vous consacrez une table ronde aux bots et à l'intelligence artificielle. Peuvent-ils entraîner la fin des apps, telles qu'on les connait ?

Il y a effectivement un véritable engouement médiatique pour les chatbots, mais je pense qu'il faut distinguer plusieurs choses. D'abord la "plateformisation" des applications de messagerie. Ensuite l'émergence d'un marketing conversationnel qui repose encore majoritairement sur des interactions avec des humains. Et enfin émergence de l'intelligence artificielle, qui permet d'automatiser la relation client à l'écrit ou à l'oral.

Le bot en lui-même est l'illustration de l'évolution du marketing. Plus humain, plus orienté vers le service et l'expérience que vers le seul commerce. Plus contextuel et temps réel, plus proactif et partageant certaines valeurs. Pour en arriver là il va falloir laisser du temps aux bots car il ont encore besoin de beaucoup d'apprentissage, de données, avant d'être réellement pertinents et de tenir cette promesse. On est encore beaucoup plus proche du serveur vocal interactif des années 90 que du personnage d'Ava dans le film Ex-machina.

Mais il est clair qu'avec le développement de la réalité virtuelle, ou augmentée,  du vocal ou de l'Internet des objets, comme les Dash buttons, de nouvelles interfaces conversationnelles vont venir compléter les points de contact entre les marques et les consommateurs. Ne parlons pas trop vite de remplacement mais d'évolution et de complémentarité.

  

Autre discussion attendue : la qualité de la publicité mobile. Est-ce enfin un sujet pour les annonceurs 

Le mobile représente 30% du marché de la pub online

Oui, même si il y a encore un écart important entre l'audience et l'usage, les investissements médias sur mobile sont en forte progression et représentent désormais plus de 30% des investissements digitaux. La question est désormais d'offrir une expérience publicitaire de qualité à des consommateurs particulièrement exigeants sur ces terminaux. 

Le développement de formats natifs, mieux intégrés, l'optimisation du ciblage et de la contextualisation des messages via le programmatique sont l'occasion de proposer une nouvelle expérience. Mais un peu comme pour les bots, il y a encore du travail. Un travail qui doit passer aussi par la créativité et non uniquement par la technologie. 

 

Un dernier mot pour les directeurs marketing qui nous lisent : pourquoi venir participer au MMA Forum Paris ?

D'abord parce que nous sommes officiellement entrés dans une économie numérique "mobile-first" en termes d'usage au niveau mondial. Le trafic Internet est désormais majoritairement issu des smartphones et des tablettes. Ne pas effectuer ce pivot, ne pas adopter cette posture "mobile-first", c'est ne pas avoir compris que le monde a changé.

Accorhotels, Axa et BMW seront présents

Ensuite parce que le mobile est le catalyseur de la transformation digitale qui bouleverse un certain nombre de secteurs et qui s'invite au coeur de tous les comex. Uber, qui en est un symbole, repose avant tout sur une application smartphone. C'est par le mobile et les nouvelles interfaces que le numérique impacte toute l'entreprise et plus seulement le département "digital". 

Le MMA Forum Paris veut les aider à comprendre dès maintenant l'impact du smartphone sur les stratégies d'acquisition, de conversion, de paiement ou de fidélisation de leurs clients. En bénéficiant notamment du retour d'expérience de grands annonceurs d'univers très différents : Accorhotels, Axa, BMW, La Redoute, Legrand, Malakoff Médéric, Mondelez, Pernod Ricard, Voyages-SNCF, de grands éditeurs comme LeBonCoin et l'Equipe, ou encore de start-up comme Zenly et Wistiki. 

Et aussi :

 

Marketing mobile / Martech