Affiliation : les tendances du 1er semestre 2012 Un levier d'acquisition porté par la bonne santé de l'e-commerce

Sous le poids conjugué d'un contexte économique morose et de l'attentisme des annonceurs lié aux élections présidentielles, le marché de la pub online a connu un premier semestre difficile, avec en point d'orgue un mois de mai catastrophique.

Pour autant, porté par le dynamisme des acteurs de l'e-commerce (dont le chiffre d'affaires était en hausse de 24% au premier trimestre 2012 selon la Fevad), l'affiliation a également crû sur cette période et a représenté un investissement de 114 millions d'euros, en hausse de 7%. Une performance qui la place, avec le search, en tête des canaux dont les revenus ont le plus grimpé.

l'affiliation s'en sort mieux que la moyenne.
L'affiliation s'en sort mieux que la moyenne. © SRI

En couplant le nombre de ventes générées par les plateformes d'affiliation membre du CPA au coût du panier moyen tel que défini par la Fevad, le CPA estime à 1,2 milliard d'euro le chiffre d'affaires réalisé par les e-marchands sur ce canal, au premier semestre 2012. Cette somme, ramenée aux 74 millions d'euros dédiées à la vente pure, en affiliation, permet donc d'estimer le ROI des campagnes des e-commerçants autour des 16 euros.


pour 1 euro investi dans ce modèle par les e-marchands, le roi est de 16 euros.
Pour 1 euro investi dans ce modèle par les e-marchands, le ROI est de 16 euros. © CPA


Affiliation / Acquisition