Les performances de l'e-mailing au premier semestre 2008 Marchés publics : une forte attente des destinataires

Signe d'une attente de la part de leurs destinataires, les acteurs des marchés publics disposent du taux d'ouverture le plus élevé relevé au premier semestre. Avec près de 30% d'ouvreurs, c'est près d'un destinataire sur trois qui jette un oeil aux e-mails envoyés par ces acteurs. Mais s'ils parviennent à conserver la confiance de leurs destinataires, les acteurs des marchés publics disposent cependant d'un taux de réactivité en-deçà de la moyenne. Selon Experian CheetahMail, cette contre-performance est essentiellement imputable aux messages envoyés par ces acteurs, généralement purement informatifs. Autre bon point : le secteur des marchés publics affiche le plus faible taux de NPAI, preuve d'une gestion rigoureuse des bases de contacts.

Autour du même sujet