Les performances de l'e-mailing au premier semestre 2008 Ventes privées : presque pas de désabonnements

Le secteur des ventes privées rejoint le secteur de la VAD et des pure players sur plusieurs points, notamment sur les performances inférieures à la moyenne en matière de taux d'ouvreurs. Mais de part la nature particulière des ventes privées (inscription obligatoire, envoi des invitations uniquement par e-mail), les taux de cliqueurs et de réactivité restent relativement bons, le taux de réactivité étant assez proche du record semestriel. Les bases de contacts du secteur ayant atteint une certaine ancienneté, il semble logique de voir apparaître un taux de NPAI plus élevé qu'habituellement. Le taux de désabonnement reste en revanche très limité : les abonnés restent inscrits en attendant une vente qui les intéressera et ne se désabonnent pas pour continuer à recevoir les invitations.

Autour du même sujet