Pourquoi les annonceurs font-ils de l'affiliation ? Les annonceurs peinent à recruter des affiliés

Parmi les principaux freins évoqués à l'affiliation, les annonceurs mettent surtout en avant la difficulté à attirer des affiliés vers leur programme. 61 % estiment qu'il est difficile de recruter des partenaires pour relayer leurs offres. Un constat qui peut être nuancé par les motivations des affiliés eux-mêmes : Fin 2010, une enquête menée par Tradedoubler indiquait qu'un affilié sur deux avançait la faible qualité du matériel publicitaire proposé par l'annonceur (bannières, kits graphiques, etc.) pour refuser de relayer un programme. Surtout, 60 % des affiliés refusent les programmes dont les commissions sont jugées trop faibles.


Conséquence des difficultés de recrutement rencontrées par les annonceurs : ce canal est perçu comme étant gourmand à la fois en temps et en ressources humaines par un quart des entreprises interrogées. 79 % des répondants dédient des ressources en interne à la gestion de l'affiliation, qu'il s'agisse d'une personne dédiée (31 %), de l'équipe marketing en général (15 %) ou d'une équipe dédiée exclusivement à l'affiliation (13 %). Seulement un tiers des annonceurs disent déléguer la gestion de leur programme à une ou plusieurs plates-formes. Ils sont encore moins nombreux (8 %) à confier cette tâche à une agence média.


L'image "obscure" de l'affiliation lui colle par ailleurs toujours à la peau. Près de 30 % des entreprises interrogées estiment que ce canal "manque de transparence". Les problèmes de tracking des affiliés sont également évoqués par plus d'un sondé sur quatre. Près d'une entreprise sur cinq met enfin en avant l'aspect "moins prestigieux" des sites affiliés en comparaison aux sites support de publicité display et 40 % estiment que les affiliés drainent souvent un trafic peu qualifié.


Affiliation / CANAL +