Cinq conseils pour bien louer sa base de contacts Bien choisir (ou pas) son prestataire

La location et la gestion de bases de données constituent un métier à part entière. C'est pourquoi de nombreux prestataires se sont spécialisés sur ce créneau. La principale raison de faire appel à leurs services : ils connaissent les bonnes pratiques et s'efforcent d'assainir cette activité, alors que les sollicitations commerciales sont de plus en plus nombreuses. Couplée à l'explosion du spam, cette surabondance de messages commerciaux tend par exemple à faire baisser les performances générales du canal e-mail. 

 

Outre la garantie de bonnes pratiques, un prestataire permet à un loueur de l'accompagner dans l'évaluation de la qualité de sa base et le cas échéant dans son optimisation. "Le principal intérêt d'un organisme tiers, c'est qu'il ne gâchera pas votre base", affirme Patrick Pedersen. Les prestataires peuvent en effet accompagner les éditeurs dans la définition d'une pression commerciale idéale pour sa base. 

 

Reste à choisir le bon partenaire. Un critère de choix important réside dans la mutualisation ou non des bases de données par le prestataire. Comme son nom l'indique, une base de données mutualisée met en commun les bases clients ou prospects de plusieurs partenaires. Cependant, lors d'une opération sur une base mutualisée, la marque propriétaire du fichier n'apparaît généralement pas. Certains annonceurs préfèrent au contraire garder la main sur l'utilisation de leurs fichiers, notamment pour des campagnes e-mail, en apparaissant clairement dans les messages des annonceurs qui louent leur base. Ce qui peut également rassurer les consommateurs eux-mêmes. La meilleure solution étant sans doute de tester les deux formules.

CANAL +