5 conseils pour réussir un programme d'affiliation à l'international 5. Evaluer son budget

exemple de traduction d'une campagne pour le voyagiste terminal a en français et
Exemple de traduction d'une campagne pour le voyagiste Terminal A en français et en espagnol © TradeDoubler

 


Déterminer le budget d'une campagne d'affiliation est un exercice délicat dans la mesure ou une telle enveloppe doit par définition être "ouverte". Par principe, l'objectif de cet outil marketing reste d'avoir le plus de coûts possibles, dans la mesure où ils s'accompagnent d'une augmentation de chiffre d'affaires pour l'annonceur. Lorsqu'il s'agit de lancer une campagne d'affiliation à l'international, l'exercice est encore plus complexe

 

Le budget à allouer dépend tout d'abord de différents facteurs dont l'annonceur doit prendre en compte : 

 

 La stratégie de rémunération à privilégier dans le(s) marché(s) visé(s) ; 

 

 Le niveau de rémunération habituellement pratiqué dans ce(s) pays ; 

 

 Les efforts éventuels à fournir par l'annonceur en fonction de sa renommée. 

 

Le lancement et la gestion d'un programme d'affiliation nécessite par ailleurs à l'entreprise de prévoir des "frais d'entrée" sur un marché, qui se chiffrent en général en dizaine de milliers d'euros. Ces frais portent sur l'ensemble des actions de création ou d'adaptation des campagnes (finalisation du modèle économique, traduction, création de nouvelles bannières, etc.). 

 

En fonction des prestataires, ces frais peuvent comprendre l'analyse du marché et d'éventuelles recommandations pour l'annonceur. "Si le programme fonctionne, les frais d'entrée et de gestion sont dérisoires au regard des commissions prises par les plates-formes sur les sommes versées aux affiliés", nuance cependant Tristan Seulliet, responsable de Webgains France. 

 

La préparation d'un programme d'affiliation international nécessite enfin un investissement en temps. D'où la nécessité de définir les ressources humaines qui seront affectées en interne à la gestion de ce programme. Là encore, les effectifs à prévoir varient en fonction de l'ampleur de la campagne, et du nombre de pays concernés. Les différents acteurs recommandent au moins une personne pour la gestion d'une campagne comportant jusqu'à trois pays.  

Affiliation