Bonnes feuilles : "Web Conversion" L'obsession du trafic

"... De manière globale, la croissance du coût du trafic est liée au fait que l'audience n'augmente plus autant que ces dernières années et que l'attention des visiteurs devient donc plus chère à capter. Le taux de croissance du nombre de visites établi par AT Internet s'établit au premier trimestre 2007 à 4,7 %, son plus bas niveau depuis 2002.

 

Par rapport au marché américain, la maturité des acteurs de l'Internet français est encore faible. Ces derniers ont certes compris que ramener plus de trafic génère mécaniquement plus de ventes, mais ils sont encore peu à admettre qu'il est de leur responsabilité d'offrir aux visiteurs une expérience on-site inoubliable. Nous aimerions que ce livre contribue à focaliser leur attention sur la conversion (ou transformation), c'est-à-dire la capacité d'un site à convaincre un visiteur de passer à l'action, en réalisant un des objectifs du site (achat, visualisation de contenu, inscription...).

Dans les canaux de distribution "matures", des réflexions très sérieuses ont été menées sur le merchandising, le parcours des visiteurs au sein d'un point de vente et la manière optimale de répondre aux attentes des consommateurs. En France et en Europe, malgré le discours ambiant, les évolutions des interfaces des sites Internet se font pour leur part encore trop souvent de manière irrationnelle alors qu'elles devraient être justifiées par des faits et des observations du comportement client (la bonne nouvelle, c'est qu'elles peuvent techniquement l'être aujourd'hui, nous le verrons par la suite). Pour reprendre la métaphore du seau troué, le marché de l'Internet s'est en fait beaucoup plus concentré sur le remplissage du seau que sur sa réparation..."
 

Autour du même sujet