Conseils : augmenter le ROI de ses e-mailings Maintenir la "désirabilité" de ses envois

vente-privee.com personnalise l'expéditeur de ses e-mailings afin de créer un
Vente-privee.com personnalise l'expéditeur de ses e-mailings afin de créer un lien de proximité avec l'internaute © DR

Parmi la profusion d'e-mails commerciaux qui s'amoncèlent dans les boîtes aux lettres électroniques, même les campagnes les plus pertinentes peinent parfois à attirer l'attention de leurs destinataires. "L'idéal est de faire en sorte que vos contacts attendent vos offres", explique le directeur général d'eCircle France, Raphaël Savy. Rendre une campagne désirable nécessite notamment de travailler les deux éléments visibles par l'internaute avant l'ouverture du message : le nom du destinataire et l'objet de l'e-mail. Souvent négligés, ces deux éléments sont pourtant déterminants dans la réussite d'une campagne.  

 

Le nom d'expéditeur devra par exemple être clairement identifiable. Pour certains annonceurs, il peut être intéressant de mentionner le nom d'un contact récurrent afin de personnaliser l'expéditeur. C'est par exemple ce que fait Vente-privee.com avec le personnage (fictif) de Cécile de Rostand, qui signe tous les e-mails d'invitation à des ventes, afin de créer un lien de proximité avec l'internaute. Pour l'objet, l'annonceur se devra d'être à la fois concis, tout en suscitant la curiosité de son destinataire, tout en évitant les mots pièges galvaudés par les spammeurs. Un travail d'imagination est parfois nécessaire.  

 

Maintenir la désirabilité nécessite également d'entretenir des rendez-vous réguliers avec ses contacts, sans pour autant les surcharger. Une fréquence de sollicitation trop élevée tend généralement à lasser l'internaute. D'autant qu'il est compliqué d'avoir en permanence une offre pertinente à proposer à ses consommateurs. A l'opposé, une fréquence d'envoi trop faible ne permet pas d'entretenir une relation durable à l'internaute, qui n'attend plus de vos nouvelles. 

E-Mail marketing