Qui sont les acteurs du marché de l'affiliation ? ... Mais toujours en progression en 2009

L'affiliation ne devrait donc pas rééditer en 2009, les spectaculaires progressions observées au cours des années précédentes. Début 2009, le Syndicat des régies Internet (SRI) notait une progression de 30 % des investissements publicitaires réalisés sur ce canal par rapport à 2008. Avec 140 millions d'euros nets investis en 2008, l'affiliation affichait la seconde plus forte progression des investissements publicitaires, derrière le search (+ 35 %).  

 

Malgré un contexte de marché favorable aux leviers marketing les plus ROIstes, le SRI tablait sur une progression plus timide pour l'année 2009, de l'ordre de 20 %. Aux trois quarts de l'année, les acteurs du secteur se montrent encore un peu plus prudents et estiment que le SRI a été un peu optimiste. Au début du mois de septembre, Germain Bos, directeur Europe du Sud et Benelux de Tradedoubler, annonçait sur une progression "significativement inférieure" du canal en 2009 par rapport à 2008. 

 

Aujourd'hui les plateformes d'affiliation anticipent une année 2009 en progression de 15 à 20 %. En cause : une tension plus forte sur les budgets des annonceurs et la baisse du pouvoir d'achat des Français, qui consomment globalement moins. Reconnaissant une année en demie teinte, les acteurs du marché tempèrent cependant. "Beaucoup de marchés aimeraient pouvoir annoncer aujourd'hui ne serait-ce qu'une progression de 15 % en 2009", relativise toutefois François Beiber, PDG de Netaffiliation. 

 

Cette croissance moyenne du marché cache cependant des disparités. Si certains acteurs pensent finir l'année sur une progression comprise entre 15 et 20 %, Netaffiliation table par exemple sur une croissance de 30 % de son activité en 2009. La plateforme française Public-Idées table, quant à elle sur une croissance de 25 %

Affiliation / CANAL +