Qui sont les acteurs du marché de l'affiliation ? Quelle place pour l'affiliation dans le Web social ?

La montée en puissance continue du Web social pousse les acteurs de l'affiliation à intégrer ces sites dans leurs réseaux d'éditeurs. Le leader du marché français, Tradedoubler, a récemment lancé TD Social Network, une application permettant d'intégrer les réseaux sociaux à un programme ou une campagne d'affiliation. TD Social Network propose aux détenteurs de comptes Twitter ou Facebook de relayer les offres d'annonceurs auprès de leurs contacts. Cette application regroupe les "bons plans" et nouveautés de près de 200 annonceurs de la plateforme.  

 

"le Web social reste confidentiel pour l'affiliation"

Pour Amaury Delloye, directeur général de ValueClick France, l'arrivée des plateformes d'affiliation sur les réseaux sociaux est une tendance logique. "Tout ce qui a du contenu et peut mener à une action commerciale est exploitable", rappelle-t-il. D'autant qu'il est, selon lui, plus difficile de monétiser au CPM les carrefours d'audiences que représentent les réseaux sociaux.  

 

Le directeur général de Zanox France, Cyril Toulet, se montre plus réservé sur les opportunités qu'offrent le Web social. "Nous disposions d'une offre de marketing de recommandation, mais nous l'avons arrêtée, car elle ne représentait rien en termes de volumes, confesse-t-il. Sur ce type de sites, l'internaute est moins réceptif à de la publicité que sur un comparateur de prix." Le DG de Zanox France reconnaît néanmoins que "l'on ne peut pas ignorer le phénomène du Web social. Nous travaillons dessus, nous effectuons des tests, mais nous n'en attendons pas de retours importants."  

 

"Pour l'instant, il est vrai que le Web social reste confidentiel pour l'affiliation", concède également le PDG de Netaffiliation, François Bieber, qui rappelle que "l'affiliation, c'est une multitude de petits ruisseaux qui font une grande rivière".

Affiliation / TradeDoubler