Qui sont les acteurs du marché de l'affiliation ? Un canal anti-crise, rattrapé par la morosité...

C'est un paradoxe. Présentée par ses promoteurs comme le levier marketing anti-crise, l'affiliation n'aura pas passé l'année 2009 sans encombres. Aux trois quarts de l'année, les acteurs du secteur reconnaissent, comme l'ensemble du marché de la communication et du marketing en ligne, que 2009 a également été rude pour eux. Une année que certains n'hésitent pas à juger "décevante". 

 

"Le marketing à la performance a aussi ses limites"

Car le marché français de l'affiliation n'a pas été épargné par la crise, même s'il n'a été que légèrement impacté par rapport à d'autres leviers marketing. "On ressent une tension sur les budgets qui n'est pas nécessairement justifiée de la part des annonceurs, regrette le directeur général de ValueClick France, Amaury Delloye. Les annonceurs n'investissent pas autant qu'ils devraient et du coup ne tirent pas autant qu'ils pourraient de ce canal." 

 

Plus que les budgets des annonceurs, ce sont surtout les comportements des internautes qui n'ont pas permis de réaliser une bonne année 2009. "Le marketing à la performance a aussi ses limites, nuance Faride Amghar, directeur commercial de Netaffiliation. Il dépend du pouvoir d'achat des consommateurs." Autrement dit, si les internautes ont tendance, sous l'effet du ralentissement économique, à freiner leurs dépenses, les rémunérations à la performance ne sont pas forcément plus efficaces.

Affiliation / CANAL +