Comment les acteurs du BtoB utilisent le marketing participatif Les annonceurs BtoB étrangers, plus matures que les français

Comparés aux Français, les annonceurs BtoB étrangers semblent plus matures. Si leurs priorités restent axées autour du travail sur l'image de la marque et de la création de trafic, les annonceurs étrangers indiquent plus fréquemment vouloir dialoguer avec leurs clients. Ils sont ainsi plus de la moitié (54 %) à affirmer vouloir initier un échange avec leurs clients et prospects, contre 40 % pour les annonceurs français.

Autour du même sujet