E-mailing : conseils pour améliorer votre processus d'inscription Evacuer toutes les frictions potentielles

"Plus on multiplie les demandes d'informations et plus on prend le risque d'augmenter le taux d'abandon", affirme Nathalie Chaboche. Vos cibles n'ont parfois pas le temps, et souvent pas l'envie, de vous communiquer certaines informations, vous devez donc restreindre la demande de précisions à l'essentiel, quitte à détailler à l'occasion des interactions qui suivront. "De ce point de vue, je préconise la mise en place d'un centre de préférences pour chaque utilisateur, avance Nathalie Chaboche. Celui-ci vous aidera à cibler davantage vos messages et à les rendre encore plus pertinents pour vos lecteurs." La construction d'une campagne d'e-mailing intelligente repose grandement sur l'exploitation des données que l'on détient. 


Demander de cliquer sur un e-mail de confirmation peut faire perdre jusqu'à 20% d'utilisateurs.

Pour éviter la récolte d'une adresse erronée, Nathalie Chaboche recommande de ne la demander qu'une fois et de l'afficher. "On est plus susceptible de repérer une faute de frappe en la relisant ensuite qu'en la copiant-collant une deuxième fois", note-t-elle. Autre friction facilement surmontable, l'envoi d'un e-mail avec un lien de confirmation, étape qui peut faire perdre jusqu'à 20% d'utilisateurs selon l'étude. "La meilleure pratique consiste à recourir à un processus de single opt-in, puis d'envoyer un e-mail de bienvenue confirmant l'inscription", confirme Nathalie Chaboche.


une captcha, surtout si elle est compliquée, peut décourager votre
Une captcha, surtout si elle est compliquée, peut décourager votre interlocuteur. © Emailvision

Enfin, dans leur quête de simplification de la collecte des adresses e-mail, certains n'hésitent pas à porter la logique à son paroxysme, à l'image de l'e-commerçant anglais spécialisé dans la chaussure, Schuch, qui donne la possibilité à l'internaute de s'abonner à une newsletter "homme" ou "femme".


schuch propose directement une newsletter spécial 'homme' ou 'femme'
Schuch propose directement une newsletter spécial "homme" ou "femme" © Emailvision

E-Mail marketing