Comment fidéliser sur Facebook ? Animer une communauté... mais pas seulement

Les marques et les marchands peuvent utiliser Facebook à d'autres usages qu'à l'animation d'une communauté. Photobox utilise ainsi le réseau social comme plate-forme de partage de photos. Par exemple, il est possible de partager un livre photo sur son mur, ou encore de cliquer sur les boutons "I like" des pages produits de Photobox.fr. Au Royaume-Uni, l'enseigne a lancé l'application Facebook "Myfavoritephotos" qui permet de partager un pêle-mêle de ses photos préférées.

 

On commence également à voir apparaître des onglets shopping sur les pages Facebook des e-commerçants. Le 14 février, La Redoute a ainsi mis en place pour cinq jours une boutique éphémère sur sa page. "Pour l'instant il ne s'agit que d'un test, précise Guillaume Darrousez. Une cinquantaine d'articles de la nouvelle collection sont commercialisés et le processus d'achat est entièrement intégré à Facebook, on ne sort pas du site pour payer." Si la boutique ferme ses portes dès le 18 février, l'e-commerçant n'exclut pas du tout de la rouvrir avec une sélection de produits plus étendue.


la f-boutique de la redoute ouvre ses portes
La F-boutique de La Redoute ouvre ses portes © Cpature d'écran La Redoute

"Dans quelques années, le F-commerce et plus largement le social commerce seront énormes. De plus en plus, les jeunes internautes vont tout faire sur Facebook, en particulier lorsqu'ils se connectent au Web via leur mobile. Il nous faut être là où ils sont. De la même façon que nous nous préparons depuis 2007 à l'essor du m-commerce, nous voulons être prêts pour le social commerce et avoir déjà compris et optimisé les parcours clients sur Facebook."

 

Photobox travaille aussi depuis un bon moment sur la dimension e-commerce de son utilisation du réseau social. L'enseigne a lancé il y a deux ans une application permettant à l'utilisateur qui a déjà uploadé une photo sur Facebook de la transférer directement sur Photobox pour créer un produit, sans avoir à l'uploader à nouveau. "Nous travaillons aussi à la création de produits à partir de contenus Facebook, des photos de profils et même des posts", ajoute Clément Salvaire. Par ailleurs, s'il estime que Facebook Offers ne s'y prête pas encore, le directeur marketing de Photobox n'exclut pas de proposer un jour des coupons de réduction par ce biais.

 

Enfin, la page Facebook constitue bien entendu pour les marchands un prolongement de leur service client : "A nous de répondre à nos clients là où ils se présentent", rappelle Clément Salvaire. Photobox compte d'ailleurs créer un onglet spécifique où les internautes pourront poser leurs questions relatives au service client. "Nous nous attendons en outre à ce que, de plus en plus, d'autres fans répondent à ces questions, qui peuvent relever aussi bien de l'utilisation d'un code promo que de la manière de mettre une photo en pleine page sur un livre photo. C'est également le but - et l'aspect sympa - de la communauté."

 

Facebook / Réseaux sociaux