Comment gagner de l'argent avec l'affiliation Négocier en direct avec l'annonceur ou pas ?

"Pour négocier en direct, il faut un volume conséquent"

Négocier en direct avec un annonceur peut permettre à un éditeur d'obtenir une meilleure rémunération. Mais pas seulement. Certains affiliés rentrent directement en rapport avec les annonceurs pour affiner le programme et en améliorer les performances. Dans certains cas, l'annonceur peut par exemple accepter de personnaliser la landing page d'un programme à la demande d'un éditeur. "Un éditeur voit souvent les défauts que ne remarque pas un annonceur car ce dernier n'est pas toujours sensible aux problématiques de la conversion", explique Olivier Perrot, responsable d'Oogolo.com et Toutgagner.com. 

 

olivier perrot, créateur des sites toutgagner et oogolo
Olivier Perrot, créateur des sites Toutgagner et Oogolo © DR

Olivier Perrot affirme ne jamais négocier un programme en direct avant de l'avoir testé par l'intermédiaire d'une plate-forme. "Je négocie en général les programmes qui marchent moins que d'autres programmes similaires, souvent parce qu'il y a un vrai problème de transformation. Plutôt que de ne plus afficher le programme, je tente de négocier une meilleure rémunération avec l'annonceur en accord avec la plate-forme." Selon lui, les discussions en direct restent cependant rares et réservées aux éditeurs les plus importants pour un annonceur. "Pour négocier en direct, il faut soit un volume conséquent, soit un réel potentiel", indique pour sa part Olivier Goulon, de Ruedesjoueurs.com. Dans tous les cas, Alexis Braillon, d'Auto365.fr rappelle la nécessité de signer un contrat avec l'annonceur, "et de travailler si possible en pré-paiement pour s'assurer une rémunération".  

 

Car certains annonceurs ne jouent pas toujours le jeu de l'affiliation et rechignent parfois à rémunérer justement leurs affiliés. Or la plupart des éditeurs ne disposent pas des moyens techniques d'une plate-forme pour tracer les ventes ou les leads qu'ils apportent à un annonceur. Le recours aux plates-formes reste donc souvent préférable. Elles jouent justement un rôle de tiers de confiance entre les annonceurs et les affiliés et peuvent par ailleurs aider les éditeurs à améliorer leur taux de transformation. "Mieux vaut investir son temps dans l'optimisation de son site que de le passer à négocier une rémunération pour un site qui transforme mal", estime Olivier Goulon.  

Affiliation / Rémunération