"Bonnes feuilles" : Internet Marketing 2011 Optimiser ses campagnes avec du Rich Media

"...Le terme "Rich Media" n'est pas nouveau, mais les nombreuses définitions qui l'entourent créent une certaine confusion sur le marché. Il est donc important d'essayer d'abord de définir le Rich Media.

 

Le Rich Media est apparu à la fin des années 1990 et, très rapidement, le terme a été utilisé pour désigner l'ensemble des créations dont le contenu n'était pas standard sur le marché publicitaire en ligne, c'est-à-dire fixe et inanimé comme celui d'une affiche 4x3. Aujourd'hui, le sens du terme n'a pas réellement changé, mais sa définition s'est affinée car, en effet, ce que le Rich Media met en lumière est avant tout des technologies et leurs applications graphiques par les agences de création, agences médias et éditeurs.

 

Le Rich Media peut être appliqué à beaucoup de projets, mais nous envisagerons ici plutôt sa dimension publicitaire et, comme il est difficile de donner une définition précise du Rich Media tant ses applications sont nombreuses et sont liées aux évolutions technologiques, nous nous contenterons d'en donner une définition généraliste applicable à l'ensemble du web : "appelation générique désignant l'ensemble des technologies qui permettent d'inclure, notamment dans la publicité, des contenus multimédias (vidéo, son, animation), parfois accompagnés d'effets spéciaux."

 

Qu'est-ce qui est Rich Media dans une campagne Web ?

Une simple bannière Flash animée n'est pas du Rich Media

La simple utilisation de Flash peut prétendre à faire du Rich Media tant les contenus et les interactions possibles avec les internautes sont importants, mais encore faut-il que l'objet publicitaire soit interactif car une simple bannière Flash animée ne peut être considérée comme étant du Rich Media quand il s'agira de publicité. Si nous ajoutons à cette simple bannière de la vidéo, des interactions, le tout diffusé par un outil de tracking adapté, alors nous pourrons sans aucun doute parler de création Rich Media, et ceci quel que soit le format. Ainsi, si d'un point de vue créatif tout ce qui est Flash peut se définir comme Rich Media, ce ne sera pas forcément le cas dans un contexte publicitaire. Flash, qualité visuelle, interactivité, tracking, sont les clés de voûte d'une création Rich Media.

 

Formats et fonctionnalités :

[...]

 

 La bannière et ses déclinaisons 468x60, 728x90, 300x250 dont la taille n'évolue pas avec la diffusion du message publicitaire.

 

 L'expand (bannière extensible permettant de diffuser un contenu plus important dans un espace publicitaire limité).

 

 L'interstitiel qui est format flottant dont l'exposition est limitée en temps mais dont la taille permet un impact plus important.

 

[...] Le Rich Media offre une interactivité sans limites mais aussi de larges fonctionnalités permettant aux annonceurs de mieux connaître la perception de leur marque en proposant divers " services " tels qu'un formulaire pour s'inscrire à une lettre d'information ou recevoir des informations complémentaires par la poste, proposer des horaires de cinéma et adapter le message publicitaire via des flux dynamiques et géolocalisés, télécharger de la musique, des documents, partager un message sur les réseaux sociaux, etc.

 

Les fonctionnalités évoluent et s'inventent avec les besoins d'un marché toujours plus innovant. Une exception confirmant la règle dans la définition du Rich Media est l'utilisation de la vidéo. En effet, cette fonctionnalité est de loin la plus puissante, la plus performante et, de ce fait, son utilisation sera toujours considérée comme étant du Rich Media. La vidéo n'est pas un format mais bien une fonctionnalité du Rich Media car celle-ci s'intègre à tous les formats, qu'ils soient fixes, extensibles ou interstitiels..."

Media / Réseaux sociaux