Concoursmania veut s'introduire sur Alternext avant l'été

L'entreprise spécialisée dans la création de jeux-concours pour les marques devrait être côté sur Alternext avant l'été, où elle espère lever plusieurs millions d'euros.

Concoursmania prépare son introduction sur Alternext. L'entreprise spécialisée dans la création de jeux-concours en ligne a déposé vendredi 15 avril son dossier d'introduction en bourse. L'opération se fera via l'émission de nouvelles actions dans le cadre d'un appel public à l'épargne. Les détails de l'opération (valorisation, nombre de nouvelles actions, etc) font encore l'objet de négociations et seront annoncés ultérieurement. La cotation de l'entreprise devrait se faire avant l'été. Près des deux tiers du capital (64,78 %) sont actuellement détenus par le fondateur et PDG du groupe, Julien Parrou ainsi que ses proches. Le fonds d'investissement Oddo Asset Management, auprès duquel Concoursmania avait levé 1,8 million d'euros en 2008 détient 34,01 % du capital. Julien Parrou espère lever ainsi "plusieurs millions d'euros".

Créée en 2000, Concoursmania s'est développé sur le créneau des jeux. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 7,5 millions d'euros en 2010 (+55 % sur un an). 51 % de ces revenus sont tirés de son activité BtoB, principalement de la création et la gestion de jeux-concours pour les marques. Les 49 % restants sont tirés de son activité BtoC, issu notamment de la gestion de gamezones comme Flibus.com ou Toilokdo.com ou de sites de trafic comme Jeux.com ou Concours.fr. ConcoursMania revendique 9,6 millions de visiteurs uniques en janvier. Au cours de l'année écoulée, la société a doublé son résultat net pour atteindre 905 000 euros.

Son introduction devrait permettre à l'entreprise bordelaise de financer des acquisitions, notamment pour renforcer son activité BtoC. Le groupe souhaite réaliser des rachats sur les marchés européens les plus matures (pour l'Europe, le Royaume-Uni, les pays scandinaves et l'Allemagne principalement et pays de langues hispaniques pour l'Europe et le monde). C'est Nicolas Babin, ancien directeur des opérations d'AT Internet et nommé directeur général de Concoursmania en octobre 2010 qui pilotera le développement du groupe à l'international. Entre 2009 et le début de l'année 2011, Concoursmania a effectué cinq acquisitions de sociétés et de portefeuilles de sites, principalement en France. Le groupe dispose déjà d'une trésorerie de près de 2 millions d'euros.

Julien Parrou veut également tirer profit de la visibilité qu'apportera la cotation de sa société pour développer ses relations commerciales avec les annonceurs et leurs agences. "De plus en plus d'annonceurs utilisent le canal Web et le jeu concours, explique-t-il. Notre introduction va nous donner une visibilité ainsi qu'une dimension de crédibilité."

L'annonce de cette IPO intervient quelques jours après l'annonce d'une levée de fonds importante de 15 millions d'euros par l'un des principaux concurrents de Concoursmania, Mediastay, auprès de auprès de Iris Capital et Idinvest Partners (lire l'article Mediastay lève 15 millions d'euros et prépare ses emplettes, du 11/04/2011). Une levée de fonds qui tend plutôt à rassurer Julien Parrou. "C'est le signe que les investisseurs ont bien compris nos activités et nos offres", assure-t-il.

Concoursmania travaille par ailleurs à la prise en compte de la place grandissante qu'occupe Facebook sur le Web, ainsi qu'à l'essor de l'Internet mobile. De nouveaux projets de formats de jeux ont été développés en interne et devraient être prochainement lancés. Pour accélérer son déploiement technologique, le groupe n'exclue pas de recourir à la croissance externe pour mettre la main sur une technologie ou un savoir-faire marketing dans ces domaines, "même si ce n'est pas encore prévu", souligne Julien Parrou.

Cotation